Tous les articles par jeanbaptisteyon

Publication des actes du colloque MeDIan / ANR de Kolkata

CouverturePortsIndianOceanLes actes du colloque organisé dans le cadre de l’ANR à Kolkata en 2011 viennent de paraître. Le volume publié à Delhi par Primus Books (primus book) sous le titre Ports of the Ancient Indian Ocean (éds M.-Fr. Boussac, J.-Fr. Salles et J.-B. Yon) rassemble 24 contributions de spécialistes indiens et européens, sous quatre têtes de chapitre principales :
– From the Red Sea to India through Arabia and the Persian Gulf
– Ancient Ports and Maritime Contacts of India
– Related Areas: Sri Lanka, South-East Asia
– French Archives
Les sources archéologiques, les textes littéraires ou techniques, les inscriptions, les documents iconographiques sont utilisés pour mettre en lumière le rôle joué par les ports dans les échanges et les transferts  de connaissance entre l’Océan Indien et la Méditerranée.

Parution : Autour du Périple de la mer Érythrée (Topoi Suppl. 11)


En cette fin d’année  paraissent les Actes du séminaire organisé les 13 et 14 décembre 2010  (Lyon, Maison de l’Orient et de la Méditerranée). Le Périple de la mer Érythrée, itinéraire maritime, daté des années 40-70 apr. J.-C., est, dans notre documentation, le plus ancien témoin direct à embrasser la totalité des côtes qui s’étirent de l’actuel golfe de Suez au golfe du Bengale. C’est donc un témoignage particulièrement important qui permet d’étudier l’articulation entre les textes antiques de tradition méditerranéenne et les sources archéologiques contemporaines, de la mer Rouge jusqu’au Golfe du Bengale. Ce séminaire fait partie des travaux de l’ANR qui  ont pour but de préparer le commentaire et l’édition de ce texte dans la Collection des universités de France. En réunissant archéologues, philologues, historiens, il s’agissait de faire un point des recherches de terrain en cours, aussi bien sur l’archéologie des établissements eux-mêmes que sur l’histoire des techniques, de mettre en évidence la place des réseaux commerciaux, religieux ou militaires, tout en accordant toute son importance au caractère sui generis du Périple de la mer Érythrée, en tant que texte.

Sommaire : SommaireTopoi Suppl11_Autour du Périple

Genre et lecteurs
D. Marcotte, « Le Périple de la mer Érythrée dans son genre et sa tradition textuelle »    7-25
P. Arnaud, « Le Periplus Maris Erythraei : une œuvre de compilation aux préoccupations géographiques »    27-61
J. Desanges, « L’excursus de Pline l’Ancien sur la navigation de mousson et la datation de ses sources »    63-73
De l’Égypte à l’Inde
B. Fauconnier, « Graeco-Roman merchants in the Indian Ocean: Revealing a multicultural trade »    75-109
Mer Rouge et Afrique
P. Pomey, « À propos des navires de la mer Érythrée : découvertes récentes et nouveaux aspects de la question »    111-132
S. Sidebotham & I. Zych, « Results of Fieldwork at Berenike: A Ptolemaic-Roman Port on the Red Sea Coast of Egypt, 2008-2010 »    133-157
V. Bucciantini, « The Limits of Knowledge: Explorations of and Information from the Horn of Africa to the East African Coast in the Graeco-Roman Tradition »    159-176
Arabie
M. Bukharin, « The Coastal Arabia and the adjacent Sea-Basins in the Periplus of the Erythrean Sea (Trade, Geography and Navigation) »    177-236
J. Schiettecatte, « L’Arabie du Sud et la mer du IIIe siècle av. au VIe siècle apr. J.-C. »    237-273
A. Rougeulle, « Syagros et autres établissements côtiers du Hadramawt préislamique. Note archéologique »    275-291
Golfe
J.-Fr. Salles, « Le Golfe persique dans le Périple de la mer Érythrée : connaissances fondées et ignorances réelles ? »    293-328
Inde
F. De Romanis, « On Dachinabades and Limyrike in the Periplus Maris Erythraei »    329-340
Héritages
Cl. Allibert, « Les réseaux de navigation du début de l’ère chrétienne au XVIe siècle. Rencontre de populations, échanges commerciaux et matrimoniaux, concurrence à l’ouest et à l’est de Madagascar »    341-357
É. Vallet, « Le Périple au miroir des sources arabes médiévales. Le cas des produits du commerce »    359-380