Transferts de savoir dans les cartographies de l’océan Indien : résumé de Piero Falchetta

La forme de l’eau: l’océan Indien de Fra Mauro

Piero Falchetta (Venise, Bibliothèque Marciana)

falchetta@marciana.venezia.sbn.it

Notre communication analyse l’idée que Fra Mauro – moine camaldule, actif à Venise au milieu du XVe siècle – avait de l’océan Indien, et dans quelle manière il traduisit cette idée en une image considérée ensuite comme l’un des documents les plus importants pour l’histoire de la cartographie entre le Moyen Age et l’époque moderne. Nous tenterons en particulier de remonter aux sources des informations dont Mauro se servit pour dessiner sa carte, sources qui révèlent une influence assez marquée des connaissances que les géographes arabes avaient de l’océan Indien et, par conséquence, de la géographie des régions côtières, surtout de la côte africaine méridionale. La solution que Mauro proposa pour ce problème, concernant notamment les questions relatives à l’habitabilité des terres australes et à la circumnavigation de l’Afrique, est tout à fait nouvelle dans le cadre de la culture géographique de l’Occident latin, même si elle demeurera pour la plupart inécoutée jusqu’à l’époque des grandes navigations des Portugais au XVIe siècle.