Jean Ribeyro : histoire de ceylan (1)

Histoire de Ceylan, écrite par le capitaine Jean Ribeyro et présentée au roi de Portugal en 1685, traduite du portugais en français, Paris, 1701

Chapitre 3 : les richesses de Ceylan

Le roi de Cotta permit aux Portugais de s’établir en l’île de Ceylan. J’ai déjà dit que ce roi prenait la qualité d’empereur et qu’il était considéré et respecté comme tel par tous les rois de cette île. C’est particulièrement dans son pays que croît la cannelle. Il y en a une forêt de 12 lieues entre Chilaon et la pagode de Tenevaré; et ces forêts sont si épaisses qu’un homme ne saurait y entrer. La feuille du cannelier approche de beaucoup celle du laurier; elle ne tombe jamais quoiqu’il pleuve souvent en ce pays. Si on la rompt entre les doigts, elle rend une odeur très agréable et en même temps très forte. Cet arbre n’est pas grand et le plus haut n’a pas plus de deux brasses; il porte son fruit deux fois l’année et ce fruit ressemble à celui que donne le laurier. La chaleur du climat et l’humidité de la terre le font germer presqu’aussitôt qu’il tombe à terre.; et ces arbres croissent si vite et si facilement qu’il y a une loi qui oblige les habitants à battre les chemins et à les nettoyer; et s’ils étaient une année sans le faire on y verrait un bois si épais qu’on en pourrait plus passer: quelque soin même que l’on prenne d’entretenir les chemins, ils sont si étroits que deux hommes ne peuvent marcher de front. Ainsi de sont ces défilés continuels qui embarrassent extrêmement les armées (…).

Cinnamomum verum (Wikimedia Commons – USDA photo)

Il y a aussi dans les royaumes de Ceita-Vaca, de Dina-Vaca, de Candy, d’Uva et de Cotta, beaucoup de mines très riches: on en tire des rubis, des saphirs, des topazes d’une grandeur considérable; des yeux de chat, et on en a trouvé quelques-uns qui ont été vendus 20 000 cruzades; des jacinthes, des verlis, des taripos et plusieurs autres pierres précieuses, dont on fait là aussi peu de cas que nous pourrions faire ici du sable ou des cailloux que l’on ramasse dans les rivières.

Continuer la lecture de Jean Ribeyro : histoire de ceylan (1)