4e rencontre « ex oriente luxuria » – resumes des communications

Les 11 et 12 mars se tenait à Lille la 4e rencontre Ex oriente luxuria :

L’ivoire d’éléphant (Méditerranée antique ; mondes médiévaux et modernes) :  état de la recherche et perspectives nouvelles.

 

 

En attendant la publication des communications dans TOPOI-Orient-Occident, les résumés des communications sont disponibles ci-dessous.

Annie Caubet (Musée du Louvre) : « L’ivoire au Proche Orient (Âge du Bronze) ».

Anselme Cormier(Université Catholique de l’Ouest): « Formes et usages de l’ivoire d’éléphant à l’époque romaine:l’exemple de Pompéi« .

Matt Cobb (University of Wales): « World-Systems Theory, Globalization or Glocalization – analysing the dynamics of the ancient Indian Ocean ivory trade? ».

Déjanirah Couto (Ecole pratique des hautes études) :  » ‘Non moins important que les épices’ :  l’ivoire et son commerce dans l’empire portugais asiatique au XVIe siècle. »

Federico De Romanis (Roma Tor Vergata): « Observations sur les valeurs officielles de l’ivoire dans le ‘papyrus de Mouziris’ et l’Edictum de pretiis. »

Giovanna Di Giacomo (Roma – Tor Vergata): « L’ars eboraria in Roma: il contributo dell’epigrafia ».

Hannah Gwyther (University of Bristol): « Tusks, techniques and traditions: ivory crafting during the Iron Age in the Ancient Near East« .

Bénédicte Khan (Arscan – Paris 1): « Exploiter l’ivoire durant l’Antiquité : les sources écrites face à l’archéologie ».

Ana Roque (Centro de História da Universidade de Lisboa): « Éléphants et ivoire: ressources, subsistance et commerce en Afrique du Sud-Est au début du XVIe siècle ».