Archives de catégorie : Actualités

Disparition de Maurizio Tosi

On nous annonce le décès de Maurizio Tosi, historien du  passé très ancien des mondes de l’océan Indien.

Cette notice, transmise par la liste de diffusion Agade, résume l’orientation de sa carrière et de ses recherches:

“Full Professor since 1981, Maurizio Tosi has occupied the chair of Prehistory and Protohistory of Asia at the Istituto Universitario Orientale of Naples till 1994 when he has been called to the chair of palaethnology at University of Bologna, Faculty of Conservation of Cultural Goods. His main field of study has been the formative processes of complex societies mainly across the Middle East and Central Asia together with the development of the methods for the definition of this process from the archaeological record. Beginning from 1967 he has directed field projects for the Istituto Italiano per l’Africa e l’Oriente (IsIAO) in collaboration with different European and American agencies in Iran, Oman, Yemen, Pakistan, Turkmenistan and the Asian parts of the Russian Federation. From 1985 to the present, he is co-director of an International research program aimed to study the beginnings of navigation and long-distance trade in the Indian Ocean. Chiefly a student of palaeoeconomics and social structure of early societies, M.T. has directed since 1985 most of his efforts to the study of the relations between population resources in the systematic reconstruction of past landscapes.”

« Navigations érythréennes » : prochainement une nouvelle rubrique dans ce carnet de recherches

Navigations érythréennes

Les sources grecques et latines parlent-elles de la navigation dans l’océan Indien? Les sources littéraires antiques disent-elles quelque chose des navires, des courants, des vents, des dangers de la mer etc.? La réponse est immédiate et positive, et quelques textes bien connus viennent à l’esprit : le « Périple » de Néarque, le Périple de la mer Erythrée, la description des routes vers l’Inde que donne Pline l’Ancien. A côté de ces documents majeurs il en est d’autres, souvent méconnus, rarement commentés. Cette nouvelle rubrique – une collaboration de Jean-Marie  Kowalski  et Pierre Schneider – leur sera entièrement consacrée.  Nous aurons ainsi  plaisir à soumettre aux lecteurs de ce carnet, de temps à autre, tel ou tel de ces textes accompagné de nos réflexions.

Introduction de la poule domestique par la mer Rouge : une découverte récente

Une pièce supplémentaire au dossier de l’introduction d’espèces animales domestiques dans le monde méditerranéen par la voie de la mer Rouge (Arabie – Corne de l’Afrique) : un article du journal « The Source » (Washington University in Saint-Louis, daté du 2 novembre 2016)

 

How the chicken crossed the Red Sea : Africa’s oldest domestic chicken bones are relics of ancient trade route

The discarded bone of a chicken leg, still etched with teeth marks from a dinner thousands of years ago, provides some of the oldest known physical evidence for the introduction of domesticated chickens to the continent of Africa, research from Washington University in St. Louis has confirmed.

Based on radiocarbon dating of about 30 chicken bones unearthed at the site of an ancient farming village in present-day Ethiopia, the findings shed new light on how domesticated chickens crossed ancient roads — and seas — to reach farms and plates in Africa and, eventually, every other corner of the globe.

Pour lire la suite de l’article, suivre le lien suivant: https://source.wustl.edu/2016/11/chicken-crossed-red-sea/

 

The Red Sea Journal

Connu pour ses travaux d’archéologie sous-marine, notamment en mer Rouge, Ralph K. Pedersen est aussi fondateur et directeur du Red Sea Institute for Anthropological Research.

L’Institut va créer en 2017 un journal en ligne (« peer reviewed »), The Red Sea Journal, auquel il est possible de proposer des articles dès à présent.

Pour plus d’information,  cliquer surle lien suivant:  http://www.redseainstitute.org/publications–papers.html

 

The Red Sea Institute for Anthropological Research

Compte-rendu de la journée d’études « Ex Oriente luxuria II » (Lyon – 1-2 décembre 2015)

Le compte-rendu de la deuxième journée d’études Ex oriente luxuria 2 – Première étude de cas : perles et écaille de tortue est disponible au téléchargement  sur le site des archives ouvertes HAL-SHS (cliquer ici).

Il comprend les résumés ou les textes de toutes les communications présentées, ainsi qu’un document introductif à la journée d’études.

Les communications seront publiées sous leur forme définitive dans la revue Topoi (Lyon).

La journée d’études Ex oriente luxuria III  (2017 – Paris) sera consacrée au poivre.

EOL 2 pge 1

 

Découverte d’une inscription bilingue à Mleiha (Sharjah – Emirats arabes unis)

Article du Times of Oman, en date du 31 janvier 2016

An archaeological team at Mleiha in Sharjah has discovered a tomb dating back to 216-215 BC, making it the oldest historical discovery that refers to Oman and also proves that the ancient Kingdom of Oman existed in the late 3rd century BC.

« The recovered treasure features inscriptions engraved on a huge grave consisting of an underground burial chamber measuring 5.2X5.2 square metres. The inscription, written in Aramaic and a southern Arabic language, states that the tomb was built by the son of a certain Amid, who was in the service of the king of Oman, » Dr Bruno Overlaet, Curator, Ancient Near East, Iran and Islam collections at Royal Museums of Art and History, Brussels, wrote in an email interview he gave to the Times of Oman.

« The local Abiel dynasty, known from its coins minted at Mleiha, can in all probability be associated with this title of « King of Oman ». Their kingdom was apparently centred around Mleiha and probably consisted of the territory of the UAE and the northern parts of Oman, » the curator added.

Continuer la lecture de Découverte d’une inscription bilingue à Mleiha (Sharjah – Emirats arabes unis)

Appel à communications – Semaine de l’Histoire 2016 à l’Université de la Réunion

Centre de Recherches sur les Sociétés de l’Océan Indien (CRESOI) -Section : Océan Indien Ancien (OIA)

logo-oia-95560
Semaine de l’Histoire 2016 : L’espace maritime de l’Océan Indien ancien

 

Les deux journées porteront sur le rapport à la mer dans l’océan Indien, des périodes les plus reculées au XVIe siècle inclus.

14 novembre : « Les échanges maritimes. L’océan utilisé ».
L’objet de cette première journée est de présenter les échanges sur le pourtour de l’océan Indien depuis les périodes les plus anciennes. Naturellement, les échanges au-delà de cet océan, avec le monde austronésien, la mer de Chine, la Méditerranée seront aussi au cœur de cette journée. La réflexion visera à apporter un regard multiple sur la réalité des échanges. Après la parution de la monumentale synthèse de Philippe Beaujard, l’objectif est de susciter de nouveaux travaux approfondissant nos connaissances sur cet océan comme centre d’activité et de commerce aux périodes anciennes. Les interventions pourront placer dans une perspective globale, insérant l’océan Indien dans un ensemble d’échange plus vaste. Mais nous souhaitons aussi promouvoir des études de cas, des approches locales afin de mettre en évidence la place concrète de l’océan dans la vie des sociétés qui le bordent. Les communications traiteront de la navigation, du commerce à l’échelle de l’océan ou à des échelles régionales. Continuer la lecture de Appel à communications – Semaine de l’Histoire 2016 à l’Université de la Réunion

Le nouveau carnet de recherche Méditerranée / océan Indien

En 2010, Didier Marcotte créait, avec le soutien de l’Agence nationale de la recherche, le programme transversal “MeDIan : les sociétés méditerranéennes et l’océan Indien”. Le carnet de recherches qui lui était associé a accompagné, de 2010 à 2013, les travaux de tous les chercheurs réunis dans ce programme (archives conservées ici).

Dans le sillage de MeDIan, un axe de recherche consacré aux connexions reliant la Méditerranée antique et les mondes de l’océan Indien a pris place au sein du programme quinquennal (2016-2020) d’Hisoma, une unité de recherche de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée ( “De la Méditerranée à l’océan Indien”, un projet conduit par Pierre Schneider).

Ces deux programmes, aux centres d’intérêt convergents, se sont tout naturellement réunis dans ce carnet de recherches partagé.

Didier Marcotte – Pierre Schneider