Archives de catégorie : Colloques, séminaires, rencontres

Les échanges entre Méditerranée et océan Indien au programme de la Celtic Conference in Classics 2016

La  Celtic Conference in Classics 2016 se déroulera du 22 au 25 juin à Dublin (University College, Dublin) 

Un panel sera consacré à l’étude des échanges antiques entre le monde méditerranéen et l’océan Indien, sous la coordination de Matthew Cobb  et Kyle Erickson.

Programme provisoire (23 et 24 juin)

The Development of the Indian Ocean Trade in Antiquity – responsables: Matthew Cobb (TSD Lampeter) and Kyle Erickson (TSD Lampeter)

  • The Augustan Annexation of Egypt and its Impact on the Indian Ocean Trade. Matthew Cobb (University of Wales Trinity Saint David)
  • Indian Ocean Commerce in Context: The Economic and Revenue Significance of Red Sea trade in the Ancient World Economy. Raoul McLaughlin (Independent Scholar)
  • Currencies, Commodities, and Regimes of Value: South India and the Indian Ocean Trade in Antiquity. Gwendolyn Kelly (Ashoka University)
  • Indian-Ocean Trade: The role of Parthia. Leonardo Gregoratti (Durham)
  • Kottanarike to Malabar and back. Aspects of black pepper trade from antiquity to early modern times. Federico De Romanis (Roma)
  • India and the East at Home: The Reception of Foreign Aromatics in the Roman World. Thomas Derrick (Leicester)
  • Pearls and tortoise shell in the Mediterranean world: some features of the Roman consumption (1st century BC- 2nd century AD). Pierre Schneider (Université d’Artois (Arras) / Maison de l’Orient et de la Méditerranée (Lyon)
  • The Visual Culture of Indian Ocean Trade to 700 CE. Frederick M. Asher (University of Minnesota)
  • The Impact of the Indian Ocean trade on the Ancient Novel. Juan Pablo Sánchez Hernández (Hyderabad)
  • Between Egypt and India, on the Route of the Ancient Novel. Marco Palone (Freiburg)
  • A Universe from an Egg: Cultural Interaction between India and Greece in Myth. Fiona Mitchell (University of Wales Trinity Saint David)

 

Archéologie de l’Arabie, de la mer Rouge et du golfe Arabo-Persique: séminaire de François Villeneuve

Programme du séminaire de François Villeneuve 

Les séances ont lieu les mardis de 9 h. 30 à 13 h. 30, à l’Institut d’art et d’archéologie, 13 rue Michelet, Paris (75006),
salle 319 (ex-bibliothèque d’Orient)

8 mars  

  • L’archéologie en Arabie ; Hégra : présentation des recherches et fouilles (Fr. Villeneuve- Université de Paris I)

 

15 mars 

  • Adoulis, un port antique sur la côte africaine de la mer Rouge méridionale ;  la Corne de l’Afrique dans l’Antiquité ( Chiara Zazzaro- Université » L’Orientale », Naples).

Continuer la lecture de Archéologie de l’Arabie, de la mer Rouge et du golfe Arabo-Persique: séminaire de François Villeneuve

Discussions d’histoire économique: commerce à longue distance, biens de luxe, mondialisation

Deux rencontres autour des échanges à longue distance entre la Méditerranée et l’océan Indien

 

Autour de la consommation des produits de luxe à Rome: le cas des perles de l’océan Indien (Pierre Schneider, Université d’Artois / Hisoma -Maison de l’Orient et de la Méditerranée)

 

Les premières globalisations : autour de Ph. Norel, L’invention du marché. Une histoire économique de la mondialisation, Paris, Seuil, 2004 (http://www.seuil.com/livre-9782020410915.htm) – discussion animée par Pierre Schneider et Jérôme Maucourant.

 

Ex oriente luxuria (2) – première étude de cas :perles et écailles de tortues

Programme détaillé: Ex oriente luxuria (2)

La première journée d’études (« Ex Oriente luxuria 1 ») s’était donné pour thème de réflexion l’objet de luxe en général. Notre objectif était d’éclaircir une notion destinée à se trouver constamment en arrière-plan des journées d’études suivantes. En effet, la plupart des produits « érythréens » – i. e. importés des contrées de l’océan Indien – sont presque automatiquement classés dans la catégorie « objet de luxe ». Or ce concept – ou cette catégorie – ne va pas de soi. Cette journée a été l’occasion de dresser l’état de la recherche académique sur ce sujet et de faire un premier état de la question. Ce faisant, nous avons voulu contribuer à replacer l’Antiquité au cœur des recherches sur le luxe et l’objet de luxe – un domaine bien exploré par nos collègues d’histoire moderne et contemporaine –.

Cette deuxième journée d’étude s’inscrit dans la continuité de la première, tout en prenant une autre orientation – qui sera aussi celles des suivantes – : nous passons aux études de cas, à savoir l’examen de certains objets et matières produits dans les mondes de l’océan Indien et consommés par les Méditerranéens. Ce faisant, ces études de cas mettent à l’épreuve les idées générales et, par induction, permettent d’affiner les concepts. Autrement dit, notre réflexion générale ne s’est pas arrêtée à la première journée, mais continue de se construire au moyen de ces corpus de documents spécifiques. Continuer la lecture de Ex oriente luxuria (2) – première étude de cas :perles et écailles de tortues