Archives de catégorie : GIS “Méditerranée – Océan Indien”

Actualités du GIS “Méditerranée – Océan Indien”.

5e rencontre “ex oriente luxuria”

La 5e rencontre Ex Oriente luxuria se tiendra à l’université d’Artois (Arras) les 6-7 décembre 2022.

Elle aura pour thème les cadeaux diplomatiques, et plus particulièrement les exotica offerts comme cadeaux diplomatiques

Pour plus d’informations, voir l’appel à communications

The fifth Ex Oriente luxuria conference will be held at the Université d’Artois (Arras – France), on December 6-7, 2022.

The conference’s theme is the diplomatic gifts, in particular exotic diplomatic gifts.

For more information, see the call for papers.

GIS “Méditerranée – Océan indien”

English version below

Le G.I.S (groupement d’intérêt scientifique) « Méditerranée / océan Indien : échanges à longue distance dans l’Antiquité » vient de voir le jour. Ce GIS réunit des chercheurs de différentes unités, collaborant depuis plusieurs années. Une convention (cliquer ici) formalise ce partenariat. Le GIS est une structure souple, permettant une recherche collaborative réactive. Par ailleurs, ce GIS a été conçu pour rechercher des financements de façon plus efficace.

Le GIS “Méditerranée – Océan Indien” réunit des chercheurs appartenant à 5 unités de recherche:

  • Ecole normale supérieure de Paris / PSL – Jean Trinquier
  • Muséum national d’Histoire naturelle de Paris – Charlène Bouchaud ; Joséphine Lesur ; Marie-Pierre Ruas
  • Sorbonne Université – Didier Marcotte
  • Université d’Artois – Pierre Schneider
  • Università di Roma “Tor Vergata” – Federico de Romanis

Le GIS se donne pour objectif d’étudier les multiples connexions reliant le monde méditerranéen antique et les sociétés de l’océan Indien, de l’Afrique Orientale jusqu’au golfe du Bengale et au-delà, dans la longue durée de l’Antiquité.

A côté d’autres projets de recherche, le GIS se donne pour but de continuer la série de rencontre Ex oriente luxuria, dont les principes sont les suivants : 1) aborder les connexions Orient-Occident sous l’angle des produits et des objets ; 2 ) développer une recherche transdisciplinaire et transpériodique. Continuer la lecture de GIS “Méditerranée – Océan indien”